QUI ETAIT ANNE CATHERINE EMMERICH ?

La plus grande visionnaire de tous les temps

 

Anne Catherine Emmerich, une mystique parmi d'autres.

Présentation de quelques mystiques célèbres.

 

Qu'est-ce qu'un ou une mystique ?

Dans le "Dictionnaire du français contemporain" (Larousse 1971) le mystique est quelqu'un "Dont les idées, les attitudes sont empreintes de mysticisme", c'est-à-dire d'un "Ensemble de croyances religieuses ou philosophiques d'après lesquelles la connaissance parfaite consiste dans l'union intime de l'homme et des principes de l'être, et en particulier dans la contemplation de la divinité."

Dans son livre "Enquête sur l'existence des anges gardiens" (éditions J'ai lu, 1993), le reporter Pierre Jovanovic nous dresse un inventaire intéressant de mystiques qui ont eu un contact privilégié avec des anges . Il nous ouvre ainsi les portes d'un univers où le surnaturel devient réalité.

Dans le livre de Jean Guitton & Jean-Jacques Antier "Les pouvoirs mystérieux de la foi" (Editions Perrin, 1993), les auteurs nous proposent une étude détaillée des phénomènes psychiques et physiques du mysticisme. En voici de courts extraits: "J.J.A. - Possédés par Dieu, transfigurés par son amour, les mystiques n'ont de cesse de révéler cet amour aux autres, de le faire partager, de propager ce feu sur la terre [...]" (p 376)

Un peu de science...

" "Un peu de science éloigne de Dieu, mais beaucoup y ramène." Louis PASTEUR.

"Il est impossible de tenter une description du réel sans faire appel aux idées les plus récentes de la physique moderne, et peu à peu nous avons été conduits vers un autre monde étrange et fascinant, où la plupart de nos certitudes sur le temps, l'espace et la matière n'étaient plus que des illusions parfaites, sans doute plus faciles à saisir que la réalité elle-même. Ainsi le monde objectif ne semble pas exister en dehors de la conscience qui en détermine les propriétés. Ce faisant, l'univers qui nous entoure devient de moins en moins matériel: il n'est plus comparable à une immense machine, mais plutôt à une vaste pensée."*

Dans cette nouvelle optique, les phénomènes métaphysiques issus de ce grand bouleversement de la conscience qu'est le mysticisme prennent une dimension nouvelle. Pour tout dire, ils y prennent leur place. La science du XIXe siècle les avait un peu vite relégués au rang d'illusions ou de pieuses légendes." (p 56 * citant : Dieu et la science, Jean Guitton & Grichka et Igor Bogdanov, Grasset, 1991)

Voici les phénomènes extraordinaires les plus fréquents chez les mystiques:

- la présence des stigmates (Blessures du Christ crucifié qui ne s'infectent ni ne cicatrisent)
- le partage des souffrances du Christ en revivant sa Passion
- l'absence d'alimentation (inédie)
- les visions détaillées , la clairvoyance, le don de prophétie,
- les extases
, la lévitation, la transfiguration, la psychokinésie,
- le voyage à travers l'espace et le temps, la bilocation,
- le don de reconnaître les reliques saintes (Hiérognosis) et leur parcours
- les guérisons de maladies , l'incendie d'amour,
- l'incorruptibilité du corps après la mort

Cette liste alphabétique de mystiques nous plonge dans une réalité parfois contemporaine souvent ignorée du grand public.

 

Marguerite-Marie Alacoque (1647-1690) France

Vouée au Christ dès son adolescence, Marguerite-Marie entre comme novice au couvent de la Visitation de Paray-le-Monial à l'âge de 24 ans. Recevant des visions du Christ, elle est choisie par son "époux" pour instaurer le culte de Son Sacré-Coeur. En plus des souffrances provoquées par les stigmates, Marguerite-Marie supporte aussi des soeurs qui n'ont de cesse de l'humilier. Le Christ lui attribue un Ange, l'un des 7 esprits les plus proches du trône de Dieu. La religieuse attendra presque 20 ans avant d'assister, dans son couvent, à la première messe en l'honneur du Sacré-Coeur. (d'après "Enquête sur l'existence des anges gardiens")

Liens proposés: http://www.villes-sanctuaires.com/paray_histoire.htm

http://pagesperso-orange.fr/jacques.atlan/Atlan3/Veiller.htm

 

 

Angèle de Foligno (1248-1309) Italie

Angéla, belle, riche et noble, jouit des plaisirs de la vie par son rôle d'épouse, de mère et d'amante. C'est seulement vers quarante ans qu'elle se dépouille de ses biens pour se consacrer au Christ. Tertiaire franciscaine recluse à Foligno, Angéla, stigmatisée, souffre en revivant la Passion du Christ. Elle ne s'alimentera plus pendant douze ans et vivra des extases proches de la jouissance paradisiaque. Dans ses "Visions et instructions" (dictées au frère Arnaud), Angéla nous lègue l'intensité de son amour pour Jésus-Christ. (d'après "Enquête sur l'existence des anges gardiens")

Lien proposé: http://www.spiritualite-chretienne.com/passion/Foligno-1.html

 

Catherine de Sienne (1347-1380) Italie

Elle est l'une des plus grandes mystiques de l'histoire de l'Eglise. Catherine Benincasa, pourtant illétrée, a une influence considérable sur la vie politique et religieuse de son pays. En 1337 elle devient "épouse" du Christ et reçoit une alliance invisible d'or, de diamants et de perles. En 1373, elle ressent les premières douleurs de la Passion. C'est 2 ans plus tard qu'elle recoit des stigmates douloureux mais invisibles (sauf lors de son décès). On la vit léviter à plusieurs reprises. En 1385, 5 ans après sa mort, son cercueil est ouvert et les témoins découvrent son corps intact (qui sera véritablement "dépecé" en reliques précieuses pour diverses Eglises).(d'après "Enquête sur l'existence des anges gardiens")

Lien proposé: http://home.hetnet.nl/~otto.vervaart/catherine_de_sienne.htm

 

Anne Catherine Emmerich (1774-1824) Allemagne

Née en Westphalie (Allemagne), mystique stigmatisée, elle a des visions depuis son enfance, souffre les douleurs de la Passion du Christ, ne s'alimente pas pendant 12 ans, reste alitée, est transportée dans le temps et l'espace,
dans le séjour des morts…
Durant 5 ans, le poète C. Brentano va consigner ses visions.

Lien proposé: Ce site lui est consacré

 

Natuzza Evolo de Paravati (1924- ...) Italie

Le père ayant fuit dès la naissance, la mère de Natuzza est contrainte de se prostituer pour nourrir sa famille. Natuzza ne sait ni lire ni écrire. Tout une série de signes vont se manifester comme des extases, des bilocations, l'apparition des stigmates en 1958 et les souffrances de la Passion du Christ. Ce qui est assez caractéristique chez Natuzza ce sont les apparitions de défunts à la manière du film "Sixième sens" de M. Night Shyamalan. Leur présence quotidienne est si réelle que Natuzza a des difficultés à les distinguer des vivants. (Les miracles et autres prodiges, Père F. Brune, France Loisirs)

Lien proposé: http://www.jesusmarie.com/natuzza_evolo.html

 

 

Georgette Faniel (1915-2002) Canada

Fille d'un peintre belge immigré au Canada, Georgette Faniel commençe à entendre des voix intérieures dès l'âge de 6 ans. Elle discute avec le Père éternel, le Christ et Marie, voit l'Archange Michaël et son ange gardien. Parfois elle biloque et, comme les autres stigmatisés, des maladies diverses et variées l'immobilisent dès son plus jeune âge. Ses souffrances régulières deviennent effroyables les vendredis. Epouse du Christ à partir du 22 février 1953, elle porte une bague invisible à l'annulaire de la main droite. En 1992, au journaliste Pierre Jovanovic qui lui pose la question: "Pourquoi la souffrance au lieu du bonheur?", elle répond: "J'éprouve de la joie de savoir que j'exécute la volonté de Dieu [...] Cependant il n'y a de joie dans la souffrance que si elle est acceptée."(d'après "Enquête sur l'existence des anges gardiens")

Lien proposé: http://www.virgo-maria.net.preview12.oxito.com/faniel.htm

 

Saint François d'Assise (1182- 1226) Italie

Il est, de tous les Saints, l’un des plus aimés, celui dont la vie ressembla le plus à celle de Jésus. Du jour où, à St Damien, il entendit le Crucifié lui dire : « Répare ma maison en ruine », jusqu’au jour, et au delà, où sur le mont Alverne il reçut les stigmates, il vécut dans la pauvreté et la joie... Cet homme qui mourut à 44 ans, nu sur la terre battue, aveugle et mal reconnu par ses propres fils, le Pape Innocent III l’avait vu en vision, seul arc-boutant soutenant l’Église qui menaçait ruine.

Lien proposé: http://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_d'Assise

 

Gemma Galgani (1878-1903) Italie

Elle est la sainte la plus jolie du calendrier. Comme Maryline Monroe, sa beauté fulgurante a été figée par sa mort précoce. A 20 ans, une paralysie des jambes l'immobilise. Une tumeur au cervaux et une otite purulente la condamnent malgré les efforts de la Médecine. Elle guérit miraculeusement le 3 mars 1899 après avoir fait une neuvaine au Sacré-Coeur de Jésus. En mars 1901, sa mère la trouve gisant au sol le dos strié de marques sanglantes, les stigmates de la flagellation. Gemma revit ainsi la Passion du Christ tous les vendredis. Cette laïque stigmatisée lévite, communie à distance et s'entretien régulièrement avec son Ange gardien. Elle est rapidement canonisée par l'Eglise en raison de divers signes et guérisons surnaturels.(d'après "Enquête sur l'existence des anges gardiens" - photo extraite de "Amoureuse du Crucifié", Giuliano Agresti, éditions Nouvelle Cité, 1993)

Lien proposé: http://voiemystique.free.fr/gemma_galgani_extrait_1.htm

 

 

Gerthrude d'Helfta (1256-1301) Allemagne

La "Grande Gerthrude", orpheline, est recueillie à l'abbaye d'Helfta. Eduquée par les soeurs, elle apprend le latin, la musique et les textes religieux. Elle profite de la vie jusqu'au jour où, après une dépression, Gerthrude a la vision d'un Ange lui annonçant la proche venue du Christ. Elle a 25 ans. Sa vie change complètement, allant d'extases en ravissements et de souffrances en expiations. A la suite d'une vision du Christ, Gerthrude reçoit les 5 blessures de la Passion. Elle nous laisse 3 oeuvres dans un latin plein de verve et de poésie.(d'après "Enquête sur l'existence des anges gardiens")

 

Hildegarde de Bingen (1098-1179) Allemagne

Inconnue jusqu'à l'âge de quarante ans, cloîtrée dans son couvent des bords du Rhin, Hildegarde deviendra pourtant l'une des plus grandes mystiques du Moyen-Age. Elle transcrit les admirables visions qui l'habitent depuis l'enfance dans 3 oeuvres dont le célèbre "Scivias" qui décrit l'univers et la place de l'homme dans le cosmos. Ses livres soulèvent passion et controverse dans l'Europe entière. Par milliers, les gens la sollicitent, les plus hautes autorités la consultent, comme l'empereur Frédéric Barberousse. Elle écrit aussi 2 traités de médecine douce qui font encore autorité aujourd'hui. Musicienne, elle est l'auteur de 77 symphonies inspirées par ses visions qui ont trouvé une nouvelle jeunesse dans les années 1990 où "Vision", remixé par Coolanii, est joué en discothèques (d'après le livre de Régine Pernoud, "Hildegarde de Bingen, conscience inspirée du XIIe siècle" Editions du Rocher).

 

Marie-Julie Jahenny (1850-1941) France

Cette paysanne de la campagne nantaise a eu tout au plus 6 mois d'école et ne s'exprime pas en français mais en patois. Elle se consacre au Christ dès son plus jeune âge et vit Sa Passion pendant 67 ans. Leurs "épousailles" ont lieu en direct. Transformée en cobaye, c'est le docteur Imbert-Gourbeyre qui authentifiera ses stigmates.

"Marie-Julie Jahenny, le Seigneur n'a pas sauvé le monde par ses miracles, mais par ses souffrances. C'est le rôle qu'assumera toute sa vie la stigmatisée de Blain, pour la conversion des pécheurs et le salut de l'Eglise et de la France."

Liens proposés: http://www.marie-julie-jahenny.fr/

http://www.marie-julie-jahenny.fr/fr/viemystique.htm

 

Jeanne d' Arc ( 1412-1431) France

Sans être mystique au vrai sens du terme, Jeanne d'Arc, surnommée la Pucelle d'Orléans, est une figure emblématique de l'histoire de France. C'est la fille de Jacques d'Arc, un laboureur lorrain très en vue à Domrémy et d'Isabelle Romée. À 13 ans, Jeanne affirme avoir entendu les voix célestes des saintes Catherine et Marguerite et de l'archange saint Michel lui demandant d'être pieuse, de libérer le royaume de France de l'envahisseur et de conduire le Dauphin sur le trône. Après beaucoup d'hésitations, à 16 ans, elle demande à s'enrôler dans les troupes du Dauphin. Sa demande est rejetée deux fois, mais elle revient un an plus tard et Robert de Baudricourt, capitaine de Vaucouleurs, accepte de lui donner une escorte. Elle mène victorieusement les troupes françaises contre les armées anglaises, levant le siège d'Orléans, conduisant le Dauphin Charles VII de France au sacre à Reims, contribuant ainsi à inverser le cours de la guerre de Cent ans. Elle est finalement capturée par les Bourguignons à Compiègne, vendue aux Anglais et mise au bûcher après un procès en hérésie, entaché de nombreuses et graves irrégularités. Ses réponses lors de son procès révèlent une jeune femme dotée de courage, de franchise et d'un esprit de repartie saillant, ce qui explique sans doute comment elle a su galvaniser ses troupes (Wikipedia).

Lien proposé: http://fr.wikipedia.org/wiki/Jeanne_d'Arc

 

Hélène Kowalska - Sainte Faustine (1905-1938) Pologne

A l'âge de 5 ans, Hélène explique à ses parents qu'elle avait visité le ciel. Désirant prendre le voile depuis ses 14 ans, elle entre finalement chez les soeurs de la Miséricorde de Varsovie et prend le nom de soeur Faustine. Elle est marquée par des faits surnaturels comme ses voyages hors du corps, ses dialogues divins, ses stigmates, ses visions d'anges et surtout son journal "Histoire d'une âme". Le 22 février 1931, le Christ demande à soeur Faustine d'exécuter son portrait qui devra être vénéré. C'est seulement 3 ans plus tard qu'elle rencontre le peintre E. Kazimierowski de Wilno qui selon ses indications réalise des esquisses et enfin le tableau. Elle éclate en sanglots à la vue de cette si piètre image en comparaison de Sa beauté. Elle meurt tuberculeuse à l'âge de 33 ans.(d'après "Enquête sur l'existence des anges gardiens")

Liens proposés: http://www.jesusmarie.com/faustine.html

http://apotres.amour.free.fr/page4/faustine.htm

 

 

Catherine Labouré (1806-1876) France

Pratiquement illétrée, fille de fermiers, Zoé Labouré, plus connue sous le prénom de Catherine, fut envoyée au couvent de la rue du Bac à Paris. Invitée par son ange gardien à rencontrer la Sainte Vierge, elle reçoit de Marie des instructions pour réaliser la célèbre "médaille miraculeuse" qui sera frappée à plusieurs milliards d'exemplaires. On peut douter de l'authenticité de sa vision ou des vertues de la médaille mais pas de l'incorruptibilité de son corps. A l'occasion de son procés en béatification, le 31 mars 1933 (soit 57 ans après sa mort), médecins et ecclésiastiques découvrent une Zoé intacte, le corps "tout frais". Il est toujours visible rue du Bac.(d'après "Enquête sur l'existence des anges gardiens")

Lien proposé: http://www.mariedenazareth.com/6532.1.html

 

 

Marie Lataste (1822-1847) France

Pauvre fille de la campagne, éduquée par sa mère, Marie savait humblement lire, écrire, manier l'aiguille et tourner le fuseau. Cette religieuse française serait quasiment restée inconnue si les éditions Téqui n'avaient pas réédité son journal. Les textes sont de véritables trésors d'une profondeur spirituelle rare. Si Marie voit son ange gardien régulièrement, elle reçoit de Jésus-Christ des enseignements précis, issus de diverses visions, locutions internes ou extases qu'elle consigne précieusement. Morte en "odeur de sainteté" à l'âge de 25 ans, son corps repose aujourd'hui à Londre.(d'après "Enquête sur l'existence des anges gardiens")

.

Marie d'Agréda (1602-1665) Espagne

Née en Espagne, appelée à la vie religieuse dès son plus jeune âge, cette fille d'une famille de "grands" d'Espagne, fut marquée de grâces particulières comme la lévitation, l'extase, la bilocation ou l'incorruptibilité du corps.
Marie écrivit "La cité mystique de Dieu" sous la dictée de la Vierge Marie durant quinze ans. Une copie fut remise au roi Philippe IV. Marie dut détruire son manuscrit original puis en réécrire un nouveau qui fut terminé en mai 1660. Après comparaison, ce 2e manuscrit s'avérait rigoureusement identique à l'exemplaire du roi.(d'après "Enquête sur l'existence des anges gardiens")

Lien proposé: http://fr.wikipedia.org/wiki/Marie_d'Agr%C3%A9da

 

 

Marie-Madeleine de Pazzi (1566-1607) Italie

Fille d'une famille noble de Florence, Catherine de Pazzi décide de devenir religieuse dès l'âge de 10 ans. Devenue carmélite à Notre-Dame-des-Anges, c'est sous le prénom de Marie-Madeleine qu'elle marque son temps par ses fréquentes lévitations, ses stigmates reçus à l'âge de 19 ans, ses visions christiques, ses extases, ses miracles et après son décès en 1607 par son corps retrouvé incorruptible. Il est toujours visible à Florence défiant les lois de la nature tout en dégageant une agréable odeur.(d'après "Enquête sur l'existence des anges gardiens")

Lien proposé: http://fr.wikipedia.org/wiki/Marie-Madeleine_de_Pazzi

 

 

Claudine Moine (1618-1655 ?) France

La couturière, mystique de l'Eucharistie: "Claudine Moine est née en Franche-Comté en 1618, dans une famille aisée que ruina la guerre de Trente ans, en sorte que la jeune fille vint à Paris en 1642, dans l'espoir de gagner sa vie. N'ayant pas de qualification professionnelle, elle ne trouve pas d'emploi, mais seulement quelques travaux d'aiguille mal rétribués [...] Une dame de la haute société [...] l'engage comme couturière, au nombre de ses domestiques [...] Elle rédige ses relations spirituelles, sur ordre, de 1652 à 1655. "(La couturière mystique de Paris, 1981, éditions Téqui)

 

Térésa Musco (1943-1976) Italie

" Teresa Musco est née le 7 juin 1943 à Caiazzo, dans la province de Caserte, près de Naples. Elle retourne vers le Père le 19 août 1976. Cette laïque mena trente-trois années d'une vie intense de prière, de souffrance, de charismes extraordinaires et d'apostolat fructueux. Elle revivait la Passion du Christ les vendredis et en portait les stigmates. A partir de 1975, de nombreuses statuettes, des crucifix et des images saintes vont verser des larmes de sang." (Mgr Fausto Rossi - Teresa Musco, stigmatisée du 20e siècle Editions du Parvis 1991) Pour en savoir plus

 

Thérèse Neumann (1898-1962) Allemagne

Cette visionnaire allemande contemporaine ressemble en tout point à Anne Catherine Emmerich. Présentant les stigmates du Christ, elle revit la Passion du Christ, voyage dans le temps et a des visions détaillées de la vie de Jésus. Elle cesse de s'alimenter du 29 avril 1923 jusqu'à sa mort en 1962. Les médecins ecclésiastiques comme toutes les autorités civiles possibles l'examineront comme une bête de cirque.(d'après "Enquête sur l'existence des anges gardiens")

Lien proposé: http://voiemystique.free.fr/therese_neumann_1.htm

 

Padre Pio (1887-1968) Italie

Francesco Forgione, plus connu sous le nom de Padre Pio, est le premier prêtre stigmatisé. Il entre à 16 ans chez les capucins et est ordonné en 1910. Mobilisé en 1916, il tombe gravement malade (les médecins enregistrent une fièvre de 48 °C.) Transféré à San Giovanni Rotondo, ses stigmates invisibles jusqu'alors se révèlent au grand jour. Cela lui vaudra l'hostilité de ses pairs et l'interdiction de célébrer des messes (jusqu'en 1933). Lors d'entrevues, Padre Pio lit dans les âmes au point de les mettre totalement à nu. En 1947 il annonce à un jeune prêtre polonais: "Un jour vous serez Pape". Ceci explique pourquoi Jean-Paul II a prié sur la tombe du capucin.(d'après "Enquête sur l'existence des anges gardiens")

Liens proposés: http://fr.wikipedia.org/wiki/Padre_Pio

http://www.vatican.va/news_services/liturgy/saints/ns_lit_doc_20020616_index_padre-pio_fr.html

Sainte Rita de Cascia (1381-1447) Italie

Célèbre, sainte Rita est invoquée pour les causes désespérées. Dès son plus jeune âge, Rita reçoit l'appel de Dieu à lui consacrer sa vie. Pourtant, Rita va se marier, sans doute contre son gré, elle va devenir mère de famille, avant de perdre successivement son mari et ses enfants. Devenue moniale chez les soeurs augustines de Cascia, Rita va recevoir un stigmate de la couronne d'épines au front. Etonnamment, le sang qui suppure dégage une odeur épouvantable de son vivant. Après sa mort et encore aujourd'hui, de son corps exempt de corruption s'exhale une odeur suave.

Lien proposé: http://www.maranatha.be/Activites/Rita/rita.htm

 

Rosalie Put (1868-1919) Belgique

"Rosalie Put naquit à Lummen près de Hasselt (Belgique) le 2 août 1868. Elle est la troisième de neuf enfants. Ses parents sont très pauvres. A 9 ans et demi, le jour de sa 1e communion, elle reçoit les stigmates. Pendant 25 ans elle est paralysée et reste alitée dans sa maison natale de Reckhoven, paroisse de Lummen. Jour et nuit elle souffre, mais à ses yeux cette souffrance ést une grande grâce. Rosalie a des visions mais elle en parle peu. En extase, elle revit la Passion du Christ chaque vendredi se levant et faisant quelques pas, bien que paralysée. "Un plan" du chemin de croix à Ephèse est imprimé sur son bras droit. Victime de la grippe espagnole et se trouvant à l'article de la mort, elle se rétablit pourtant avant de s'éteindre le dimanche 16 février 1919." (d'après Robert Ernst pr.) Pour en savoir plus

 

Marthe Robin (1902-1981) France

Cette petite paysanne, grabataire depuis l'âge de 18 ans a reçu dans sa ferme de Châteauneuf-de-Galaure plus de 100 000 personnes. En mars 1922, après une vision de la Vierge Marie, elle se demande quoi faire de sa vie dans l'état où elle est. Marthe va donner sa vie comme le Christ, pour le salut des hommes et la conversion des pécheurs. De nombreux phénomènes mystiques se manifestent comme les extases, les visions de Jésus et Marie, l'inédie (pendant 52 ans), la lecture dans les coeurs, les stigmates (invisibles, sous forme d'ecchymoses, de plaies puis d'écoulement de sang sans plaie), les souffrances de la Passion du Christ, les "voyages" hors du corps, les attaques du démon (lui laissant des côtes cassées)...Marthe est à l'origine de la fondation des Foyers de Charité.

A propos d'Anne Catherine Emmerich: "Nous trouvons donc chez Marthe plusieurs types d'écrits: certains sont totalement d'elle. D'autres sont une composition de textes qui lui sont propres mêlés à des emprunts. C'est le cas de la Passion, par exemple, qui est très inspiré de Catherine Emmerich [...] Elle emprunte à Catherine Emmerich une trame narrative, la complète, la corrige, inverse certains éléments, prends des distances à l'égard de l'archéologie si importante chez sa devancière, et quitte le cadre d'une représentation de type liturgique juif pour présenter les mêmes actions dans le cadre de la liturgie chrétienne." (p 84-85, Vie de Marthe Robin, Bernard Peyrous, Editions de l'Emmanuel / Editions Foyer de Charité)

Lien proposé: http://voiemystique.free.fr/marthe_robin.htm

 

Katsuko (soeur Agnès) Sasagawa (1931-...) Japon

Au pays des bouddhistes et des shintoïstes, Dieu se tourne vers une petite communauté d'une vingtaine de soeurs de la banlieue d'Akita (dont le Vatican ne connait pas l'existence). Le Japon se trouve ainsi au centre d'une affaire qui remue le pays. Stigmate, visions d'anges, apparition de Marie et statue qui pleure ne sont pas monnaie courante là-bas. Issue d'une famille bouddhiste, Katsuko Sasagawa tombe gravement malade dès sa jeunesse (paralysies et comas passagers). Elle se convertit en 1969. En 1973 elle est atteinte de surdités intempestives marquant le début de visions du Saint Sacrement, d'anges, jusqu'à l'apparition d'un stigmate douloureux dans la paume de la main droite. Après une apparition de Marie, la statue en bois du couvent, représentant la Vierge, saigne aussi de la main droite. De janvier 1975 à septembre 1981, cette statue verse des larmes qui seront filmées par des caméras de télévision. Les soeurs dénombreront 101 lacrymations. "Katsuko parle avec tant de douceur qu'un papillon pourrait se poser sur ses lèvres sans être dérangé [...] Sa sérénité ferait passer n'importe quelle contemplative [européenne] pour une danseuse de rock." (d'après "Enquête sur l'existence des anges gardiens")

Lien proposé: http://www.communaute-dame.qc.ca/dame/DTP_Akita_FR.htm

 

Thérèse d'Avila (1515-1582) Espagne

Première femme docteur de l'Eglise, cette carmélite, à l'image du Christ en croix, eut le coeur transpercé par un ange muni d'un dard flamboyant. Son coeur, toujours exposé dans l'Eglise d'Alba de Torrès, semble encore réagir (gonflement, chaleur). Il présente une déchirure transversale étroite et profonde avec des trâces de combustion. Neuf mois après son décès, son corps fût exhumé. Toujours intact, il fût véritablement "dépecé" pour fournir quantité de reliques saintes.(d'après "Enquête sur l'existence des anges gardiens")

Lien proposé: http://www.fraternet.com/magazine/etre2511.htm

 

Yvonne (Beauvais) -Aimée de Malestroit (1901-1951) France

Résistante décorée par de Gaulle, Yvonne Beauvais est aussi une grande mystique de ce siècle. Dès 9 ans elle s'offre à la souffrance de la Passion du Christ. Atteinte de très nombreuses affections (scarlatine, paratyphoïde...) elle faillit mourir à 26 ans. Elle a vécu des expériences mystiques comme les stigmates, la bilocation et les sévices attribués aux démons. ("L'amour plus fort que la souffrance", Dr P. Mahéo / René Laurentin, Editions F.-X. de Guibert)

Lien proposé: http://www.augustines-malestroit.com/portrait.php

 

 

Découvrez Anne Catherine Emmerich Retour

Gabriel von Max (1885)

" Et moi je suis morte, je ne suis qu'un esprit; autrement je ne pourrais voir ces choses, car elles n'existent pas maintenant, et cependant maintenant elles existent. Mais cela n'existe pas dans le temps; en Dieu il n'y a pas de temps, en Dieu tout est présent ; je suis morte, je suis un esprit. " (Anne Catherine Emmerich)