QUI ETAIT ANNE CATHERINE EMMERICH ?

La plus grande visionnaire de tous les temps

 

Marie Madeleine, une prostituée aux yeux de l'Eglise ?

 

" Sophie se rapprocha de la reproduction. La femme assise à droite de Jésus était jeune, elle avait l'air sage et modeste, de superbes cheveux roux, les mains modestement posées sur la table. Et c'est cette femme qui, à elle seule, avait le pouvoir de faire s'effondrer l'Église?
- Mais qui est-ce? demanda Sophie.
- C'est Marie Madeleine.
- La prostituée?
Teabing inspira longuement, comme s'il avait été personnellement blessé.
- Elle n'était pas ce qu'on a dit. Ce mensonge est le résultat de la campagne de diffamation menée par la jeune Église romaine. Il s'agissait d'entacher la réputation de Marie Madeleine pour maquiller le dangereux secret qu'elle aurait pu révéler - à savoir son rôle dans le Saint-Graal. " (p 395 Da Vinci code JC Lattès Pocket)

 

 

Marie Madeleine (# Les clefs du Da Vinci code, National Geographique channel)

En 591, le pape Grégoire aurait identifié Marie Madeleine à une prostituée lors d'un sermon pascal. C'est seulement en 1969 que le Vatican aurait corrigé cette erreur (#).

Si l'Eglise a pu considérer Marie Madeleine comme une prostituée, elle le doit peut être à une tradition ancienne dont Jacques de Voragine (1228-1298) témoigne dans " La légende dorée " :

" Autant Madeleine était riche, autant elle était belle ; et elle avait si complètement livré son corps à la volupté qu'on ne la connaissait plus que sous le nom de la Pécheresse […]
Et comme le Pharisien Simon s'étonnait de voir qu'un prophète se laissât toucher par une prostituée, le Seigneur le blâma pour son orgueilleuse justice, et dit que tous les péchés de cette femme lui seraient remis. "
(La légende dorée, Editions du Seuil 1998)

Cette tradition n'est en rien une " vérité ". Tout ce qui figure dans " La légende dorée " n'est pas " Parole d'Evangile ", loin s'en faut.
D'ailleurs il est intéressant à plus d'un titre de savoir qu'il courait des textes plus ou moins farfelus comme celui-ci concernant Marie Madeleine :

" VII. Certains auteurs racontent que Marie-Madeleine était la fiancée de saint Jean l'Evangéliste, et que celui-ci s'apprêtait à l'épouser lorsque le Christ, survenant au milieu de ses noces, l'appela à lui : ce dont Madeleine fut si indignée que, depuis lors, elle se livra tout entière à la volupté. Mais c'est là une légende fausse et gratuite : et le Frère Albert, dans sa préface à l'évangile de saint Jean, nous affirme que la fiancée que le saint quitta pour suivre Jésus, resta vierge toute sa vie, et vécut, plus tard, dans la société de la Vierge Marie. " (La légende dorée, Editions du Seuil 1998)

Marie Madeleine mariée à Jésus; fiancée à saint Jean. Certains auteurs se sentaient-ils suffisamment "inspirés" pour imaginer et écrire des histoires sans fondement ? Se faisaient-ils l'écho de légendes qui circulaient à leur époque (on dirait rumeurs maintenant) ? Le phénomène n'est pas nouveau et on n'échappe pas à la règle au 21e siècle.

Même si Marie Madeleine avait été considérée comme une prostituée, ce n'était que pour signifier que, quelque soit la gravité de la faute commise, la repentance et la foi en la miséricorde de Dieu permettent d'être sauvé voire même sanctifié. L'Eglise n'a jamais eu l'intention de rabaisser Marie Madeleine, mais au contraire de l'élever de Pécheresse au rang de Sainte.

Sainte Marie Madeleine est fêtée le 22 juillet (dans le calendrier). C'est une des saintes les plus illustres. Son amour indicible pour notre Seigneur l'a conduite la première au tombeau au matin de la résurrection.


 

Si l'on en croit Anne Catherine Emmerich, loin d'être une prostituée, Marie Madeleine était bien plus proche des jeunes filles de notre époque qui jouissent d'aventures amoureuses en dehors des liens du mariage.

" Dans le partage des biens de la famille, le beau château de Magdalum échut à Madeleine. Elle avait une prédilection marquée pour ce séjour; dès l'âge de onze ans elle alla s'y établir, avec un nombreux domestique et une pompe toute seigneuriale. Ses prétendants l'y suivirent; mais ceux-ci mêmes qui l'avaient séduite et qui partageaient sa vie dissipée et voluptueuse s'irritèrent bientôt de ses infidélités ou de ses caprices, et devinrent ses ennemis et ses calomniateurs. "


Pour en savoir plus

 

 

CONCLUSION


L'Eglise n'a jamais eu l'intention de rabaisser Marie Madeleine, mais au contraire de l'élever de Pécheresse (voire même de prostituée) au rang de Sainte.

Sainte Marie Madeleine est fêtée le 22 juillet. C'est une des saintes les plus illustres.

 

 

Découvrez Anne Catherine Emmerich Retour

Heinrich Holtmann (1926)

" Et moi je suis morte, je ne suis qu'un esprit; autrement je ne pourrais voir ces choses, car elles n'existent pas maintenant, et cependant maintenant elles existent. Mais cela n'existe pas dans le temps; en Dieu il n'y a pas de temps, en Dieu tout est présent ; je suis morte, je suis un esprit. " (Anne Catherine Emmerich)