QUI ETAIT ANNE CATHERINE EMMERICH ?

La plus grande visionnaire de tous les temps

 

Quelle est la chronologie de la Passion du Christ ?

 

 

Incohérences chronologiques

Un internaute malgache, Samoley, attire notre attention sur les incohérences chronologiques dans les Evangiles sur les récits de la Passion du Christ.

"Je crois qu'il y a vraiment et indiscutablement contradiction dans la Bible [...] je ne sais pas si vous voyez aussi que l'heure de la crucifixion de Jésus est contradictoire. En Marc 15:25 Jésus était déjà crucifié à 9 h du matin alors qu'en Jean 19:14 à 12h il etait encore jugé par Pilate."

Etudions donc ces chronologies dans les Evangiles.

 

Voici quelques extraits des Evangiles où un élément chronologique est cité pour chaque grande phase de la Passion.

Dans les Evangiles

Célébration de la Pâque par Jésus.

"12 Et le premier jour des Azymes, lorsqu'on immolait la pâque, ses disciples lui disent: " Où veux-tu que nous [te] préparions de quoi manger la pâque? [...] 14 Et lorsque l'heure fut venue, il se mit à table, et les Apôtres avec lui." (Marc 14 :12-14 Osty)

"20 Le soir venu, il se mit à table avec les douze." (Matthieu 26:20 Osty)

"13 Avant la fête de la Pâque, sachant qu'était venue son heure de passer de ce monde vers le Père [...]" (Jean 13:1 Osty)

Guethsémani - Arrestation de Jésus.

Jésus devant Anne puis Caïphe.

"Et aussitôt un coq chanta. Et Pierre se souvint de la parole de Jésus, qui avait dit: 'Avant qu'un coq chante, trois fois tu me renieras.' [...] Le matin venu, tous les grands prêtres et anciens du peuple tinrent conseil contre Jésus. " (Matthieu 26:74-75 27:1Osty)

Chez Pilate et flagellation

"On amène donc Jésus de chez Caïphe au prétoire. C'était le matin." (Jean 18:28 Osty)

"13 Pilate donc, entendant ces paroles, fit amener Jésus dehors et le fit asseoir au tribunal, en un lieu appelé Lithostrotos (en hébreu Gabbatha). 14 C'était la Préparation de la Pâque; c'était environ la sixième heure." (Jean 19:13-14 Osty)

La crucifixion

"C'était la troisième heure quand ils le crucifièrent." (Marc 15 :25 Osty)

Les ténèbres

"Dès la sixième heure, il y eut des ténèbres sur toute la terre jusqu'à la neuvième heure." (Matthieu 27:45 Osty)

"Et la sixième heure venue, il y eut des ténèbres jusqu'à la neuvième heure." (Marc 15 :33 Osty)

"Et c'était déjà environ la sixième heure, et l'obscurité se fit sur toute la terre jusqu'à la neuvième heure, le soleil s'étant éclipsé." (Luc 23:44 Osty)

Mort de Jésus puis tremblement de terre

"Vers la neuvième heure [...] Jésus de nouveau, criant d'une voix forte, rendit l'esprit." (Matthieu 27:46-50 Osty)

"Et, à la neuvième heure [...] Jésus, poussant un grand cri, expira." (Marc 15 :34, 37 Osty)

La sépulture

"Le soir venu, arriva un homme riche, d'Arimathie, du nom de Joseph [...] Celui-ci, s'avançant vers Pilate, réclama le corps de Jésus." (Matthieu 27:57-58 Osty)

"Et c'était le jour de la Préparation, et le sabbat commençait à luire." (Luc 23:54 Osty)

La résurrection

"Et le premier jour de la semaine, à la pointe de l'aurore, elles vinrent à la tombe en apportant les aromates qu'elles avaient préparés." (Luc 24:1 Osty)

 

Incohérences confirmées

Nous trouvons dans les Evangiles quelques points de repère chronologiques. Les troisièmes, sixièmes et neuvièmes heures correspondent respectivement dans notre système de mesure à environ neuf heures, midi et trois heure de l'après-midi.

Samoley a raison. Jean et Marc ont des chronologies incohérentes. Jésus peut difficilement être crucifié à "la troisième heure" (neuf heures du matin) et se voir condamné chez Pilate à "environ la sixième heure" (midi).

Par-contre, il y a l'unanimité pour les heures de l'apparition puis de la disparition des ténèbres ou de la mort de Jésus.

A cette époque, les Apôtres n'avaient pas de montre au poignet. Les heures annoncées avec précaution ("environ la sixième heure") sont approximatives. Seuls Pierre et Jean ont vécu avec les saintes femmes ces événements, les autres apôtres s'étant enfuis. Pierre abandonnera Jésus après le procès. Il restera Jean et les saintes femmes pour assister à la flagellation puis la crucifixion. La gravité des évènements a plus bouleversé les témoins que l'heure précise de leur déroulement.

Tournons nous vers les visions d'Anne Catherine Emmerich pour connaître la chronologie détaillée des événements. Des photos du superbe film de Mel Gibson "La Passion du Christ" illustrent avec force cette page.

Site officiel du film de Mel Gibson

http://www.thepassionofthechrist.com/splash.htm

 

 

CHRONOLOGIE DES EVENEMENTS

Anne Catherine Emmerich, à la fin de sa vie, revivait chaque vendredi la Passion du Christ. Elle nous détaille sur plus de 250 pages tous les évènements, minute par minute.
Avec simplicité, elle nous décrit ce qui se passe et, sans en avoir conscience, répond à toutes nos questions.

Jour
Evénements
(Dimanche 9 Nisan)

D'après Anne Catherine, l'entrée triomphale aurait lieu environ 15 jours avant la mort de Jésus ? (VNSJC3 page 85)

JEAN 12:1,12 "Six jours avant la Pâque (…) le lendemain, la grande foule (...) prit des rameaux (...)"

Lundi 10 Nisan

EXODE 1 2:2 " Le dixième jour de ce mois il faudra qu'ils se procurent chacun un mouton (…) "

Mardi 11 Nisan
D'après Anne Catherine, Jésus passe plusieurs jours entre Béthanie, le Temple et Jérusalem Il donne de nombreux enseignements
Mercredi 12 Nisan
Journée à Béthanie. Hommage solennel rendu par Marie Madeleine au Sauveur

Jeudi 13 Nisan

Préparatifs pour la Pâque au cénacle.
Jeudi soir 14 Nisan

Célébration de la Pâque par Jésus. Lavement des pieds. Institution de l'Eucharistie

21h00 : Agonies de Jésus au jardin de Guethsémani

Peu avant minuit : Arrestation de Jésus.

Après minuit

Vendredi 14 Nisan

Jésus devant Anne puis Caïphe.

Jésus est outragé. Reniement de Pierre.

Jésus est mis au cachot un peu plus d'une heure.

A l'aube : Procès régulier devant le Sanhédrin.

6h00 : Jésus amené à Pilate.

Devant Hérode.

8h15 : retour chez Pilate et flagellation.

10h00 : jugement rendu,

Chemin de croix.

11h45 : Arrivée au Golgotha.

12h15 : Crucifixion. Immolation des agneaux au Temple.

12h30 : Obscurcissement miraculeux du soleil.

15h00 : Fin des ténèbres.

15h+ : Mort de Jésus puis tremblement de terre. Apparitions des morts ressuscités. Interruption des sacrifices.

16h00 : Coup de lance.

Mise au tombeau avant le début du sabbat.

Vendredi soir 15 Nisan
Célébration de la Pâque par le peuple (seulement les familles qui avaient eu le temps de sacrifier au Temple). Fête des Azymes.

Samedi 15 Nisan

Sabbat
Samedi soir 16 Nisan
21h00 : l'âme de Jésus se montre à la vierge Marie
Après minuit Dimanche 16 Nisan

Jésus avec son corps sacrifié se montre à la vierge Marie près du Calvaire

Jésus ressuscité apparaît à la vierge Marie sur la montagne du Calvaire

3h30 : Jésus apparaît à Marie Madeleine comme un homme habillé en blanc

 

METEO: QUEL TEMPS FAISAIT-IL ?

Anne Catherine Emmerich dans les récits de la Passion du Christ nous détaille notamment les conditions climatiques de cette journée.

" Lorsque Jésus, après l'institution du Saint-Sacrement de l'autel, quitta le Cénacle avec les onze Apôtres, son âme était déjà dans le trouble et sa tristesse allait toujours croissant. Il conduisit les onze, par un sentier détourné, dans la vallée de Josaphat, en se dirigeant vers la montagne des Oliviers. Lorsqu'ils furent devant la porte, je vis la lune, qui n'était pas encore tout à fait pleine, se lever sur la montagne. " http://livres-mystiques.com/partieTEXTES/CatherineEm/LaPassion/1desoliv.html

"Il avait fait froid cette nuit ; depuis le matin jusqu'à présent, le ciel était resté couvert : par intervalles, il tombait un peu de grêle, au grand étonnement du peuple. Vers midi, le ciel s'éclaircit et le soleil brilla." http://livres-mystiques.com/partieTEXTES/CatherineEm/LaPassion/22flagell.html

"Depuis le matin jusqu'à dix heures, moment où la sentence fut prononcée, il y eut de la grêle par intervalles : puis, pendant qu'on conduisait Jésus au supplice, le ciel s'éclaircit ; mais vers midi, un brouillard rougeâtre voila le soleil." http://livres-mystiques.com/partieTEXTES/CatherineEm/LaPassion/37marie.html

"Jusque vers dix heures, moment où le jugement de Pilate fut prononcé, il tomba un peu de grêle, puis le ciel fut clair jusqu'à midi, après quoi il vint un épais brouillard rougeâtre devant le soleil. Vers la sixième heure, selon la manière de compter des Juifs, ce qui correspond à peu près à midi et demi, il y eut une éclipse miraculeuse de soleil. Je vis comment cela avait lieu, mais malheureusement je ne l'ai pas bien retenu, et je n'ai pas de paroles pour l'exprimer. Je fus d'abord transportée comme hors de la terre : je voyais les divisions du ciel et les routes des astres se croisant d'une manière merveilleuse. Je vis la lune à l'un des côtés de la terre : elle fuyait rapidement semblable à un globe de feu. Je me retrouvai ensuite à Jérusalem, et je vis de nouveau la lune apparaître pleine et pâle sur le mont des Oliviers : elle vint de l'Orient avec une grande vitesse se placer devant le soleil déjà voilé par la brume. Je vis au côte occidental du soleil un corps obscur qui faisait l'effet d'une montagne et qui le couvrit bientôt tout entier. Le disque de ce corps était d'un jaune sombre : un cercle rouge, semblable à un anneau de fer rougi au feu, l'entourait. Le ciel s'obscurcit et les étoiles se montrèrent, jetant une lueur sanglante. Une terreur générale s'empara des hommes et des animaux : les bestiaux beuglaient et s'enfuyaient ; les oiseaux cherchaient des coins où s'abriter et s'abattaient en foule sur les collines qui entouraient le Calvaire ; on pouvait les prendre avec la main. Ceux qui injuriaient Jésus baissèrent le ton. Les Pharisiens essayaient encore de tout expliquer par des causes naturelles, mais cela leur réussissait mal, et eux aussi furent intérieurement saisis de terreur ; tout le monde avait les yeux levés vers le ciel." http://livres-mystiques.com/partieTEXTES/CatherineEm/LaPassion/43eclips.html

"Il était à peu près une heure et demie : je fus transportée dans la ville pour voir ce qui s'y passait. Je la trouvai pleine de trouble et d'inquiétude : les rues étaient dans le brouillard et les ténèbres, les hommes erraient çà et là à tâtons : plusieurs restaient étendus par terre, la tête couverte et se frappant la poitrine ; d'autres montaient sur les toits de leurs maisons, regardaient le ciel et se lamentaient. Les animaux hurlaient et se cachaient ; les oiseaux volaient bas et tombaient [...]

Sur le Golgotha, les ténèbres produisirent une terrible impression [...] le peuple s'effrayait de l'obscurité ; la plupart regardaient le ciel ; la conscience se réveillait dans plusieurs qui tournaient vers la crois des yeux pleins de repentir et se frappaient la poitrine [...] Le disque du soleil était d'un jaune sombre comme les montagnes vues au clair de la lune : un cercle rougeâtre l'entourait ; les étoiles paraissaient et jetaient une lumière sanglante ; les oiseaux tombaient sur le Calvaire et dans les vignes voisines, et on pouvait les prendre avec la main. Les animaux hurlaient et tremblaient ; les chevaux et les ânes des Pharisiens se serraient les uns contre les autres et baissaient la tête entre leurs jambes. Le brouillard enveloppait tout [...]

Peu après trois heures la lumière revint un peu, la lune commença à s'éloigner du soleil dans une direction opposée. Le soleil parut dépouillé de ses rayons, entouré de vapeurs rougeâtres et la lune s'abaissa rapidement du côté opposé : on eut dit qu'elle tombait. Peu à peu le soleil recommença a rayonner et l'on ne vit plus les étoiles : cependant le ciel était encore sombre." http://livres-mystiques.com/partieTEXTES/CatherineEm/LaPassion/44etatde.html

"La lumière du soleil était encore troublée et voilée; [l']air fut lourd et étouffant pendant le tremblement de terre, mais ensuite il fra[î]chit sensiblement. Le corps de Notre-Seigneur mort sur la croix avait quelque chose qui inspirait le respect et qui touchait singulièrement." http://livres-mystiques.com/partieTEXTES/CatherineEm/LaPassion/45mortde.html

"Le tremblement de terre qui fendit la roche du Calvaire causa beaucoup d'écroulements, surtout à Jérusalem et dans la Palestine. On avait à peine repris courage au retour de la lumière dans la ville et dans le Temple, que les secousses qui agitaient le sol et le fracas des édifices qui s'écroulaient répandirent une terreur encore plus grande. Cette terreur fut portée au plus haut degré quand les gens qui fuyaient en pleurant rencontrèrent sur leur chemin des morts ressuscités qui les avertissaient et les menaçaient.

Dans le Temple, les Princes des Prêtres venaient de reprendre le sacrifice, momentanément interrompu par la frayeur qu'avaient répandue les ténèbres, et ils triomphaient du retour de la lumière lorsque tout à coup le sol trembla, le bruit des murs qui s'écroulaient et du voile du Temple qui se déchirait frappa la foule d'une terreur muette, à laquelle succédèrent par endroits des cris lamentables." http://livres-mystiques.com/partieTEXTES/CatherineEm/LaPassion/46trembl.html

La météo de cette journée est toute aussi exceptionnelle que l'est le déroulement des évènements de la Passion pour le salut des hommes.

6h00-10h00: Froid, grêle, ciel couvert

10h00-12h00: le ciel s'éclaircit

12h00-12h30:un brouillard rougeâtre voile le soleil

12h30-15h00:éclipse miraculeuse, le disque du soleil est jaune sombre, un cercle rougeâtre l'entoure, les étoiles paraissent et jettent une lumière "sanglante"

15h00 ... :retour progressif de la lumière troublée et voilée. Tremblement de terre et apparition des morts.

 

A partir des dates révélées par Anne Catherine, il est possible de situer dans notre calendrier solaire le jour de la Passion du Christ.

Quel jour a eu lieu la Passion du Christ ?

 

L'intégralité des récits de la Passion du Christ par Anne Catherine Emmerich est aussi accessible en ligne.

© Roland Soyer

LA DOULOUREUSE PASSION
de Notre Seigneur Jésus-Christ


D'APRES LES MEDITATIONS D'ANNE CATHERINE EMMERICH
Publiées en 1854 Traduction de l'Abbé DE CAZALES

 

Découvrez Anne Catherine Emmerich Retour

Thomas Jessen, artiste-illustrateur du livre de Friedrich-Wilhelm Hemann (Spuren. Anna Katharia Emmerick, Dülmen : Heimatverein, 2004)

" Et moi je suis morte, je ne suis qu'un esprit; autrement je ne pourrais voir ces choses, car elles n'existent pas maintenant, et cependant maintenant elles existent. Mais cela n'existe pas dans le temps; en Dieu il n'y a pas de temps, en Dieu tout est présent ; je suis morte, je suis un esprit. " (Anne Catherine Emmerich)